Un pas de plus vers le fret numérique grâce à l´e-DGD

General Cargomai - 28, 2018

En juin, AFKLMP lancera, avec ses partenaires commerciaux de CDG, la plate-forme de partage de données Cargo Information Network.

L´industrie du fret aérien s´apprête à vivre un changement majeur auquel nous sommes fiers de participer : la numérisation des déclarations d´expédition de marchandises dangereuses (e-DGD). À l´heure actuelle, la procédure de déclaration de marchandises dangereuses auprès de l´IATA est fastidieuse et implique de nombreuses formalités administratives, toutes susceptibles de générer erreurs et retards.

Nous devons de toute urgence abandonner la procédure papier et lancer des normes e-DGD. Nous souhaitons développer le partage de données grâce à la mise en place d´une plate-forme commune entre tous les acteurs de la chaîne logistique (transitaires, expéditeurs, transporteurs et agents de manutention au sol).

Lors des premières discussions autour de l´e-DGD à la conférence 2016 de l´IATA concernant les services de fret (Cargo Services Conference), nos partenaires et nous nous sommes immédiatement intéressés au développement de ce projet.

Ensemble, nous avons présenté des normes à l´occasion du World Cargo Symposium 2018 organisé à Dallas du 13 au 15 mars dernier. Cette importante étape vers la numérisation des déclarations d´expédition des matières dangereuses augmentera la transparence de nos procédures, leur traçabilité ainsi que la qualité des données. Elle améliorera de ce fait l´expérience de nos clients.

Air France KLM Martinair Cargo est un précurseur de cette initiative. Avec le Cargo Information Network (CIN), notre plate-forme collaborative, nous développons actuellement avec nos partenaires une preuve de concept (PoC) dans notre hub de CDG, signe clair de notre intérêt pour cette avancée révolutionnaire.



Notre site Internet utilise des cookies
Fermer