Cap sur la dématérialisation

Les formalités administratives jouent un rôle important dans notre secteur d’activité, mais les documents papier peuvent être égarés, leur gestion fait perdre un temps précieux et leur empreinte écologique n’est pas négligeable. L’industrie du fret aérien doit donc passer au numérique en s’affranchissant des documents papier et en optant pour l’échange de données informatisé (ou Electronic Data Interchange - EDI).

  • Des messages électroniques plus précis et plus fiables
  • Une réduction des coûts grâce à laquelle le secteur de fret aérien dans son ensemble peut économiser jusqu’à 4,9 milliards de dollars par an
  • Écologique, e-Freight permettra d’éliminer plus de 7 800 tonnes de documents papier

e-Freight

e-Freight est la dématérialisation et la numérisation de tous les documents de transport des marchandises. L´objectif consiste à mettre en place un processus sans papier de bout en bout pour l´ensemble de la chaîne logistique. Les documents papier sont remplacés par des messages électroniques (FWB pour la LTA, FHL pour la sous-LTA transitaire, factures, etc.) Ce projet e-Freight est porté par l´IATA et par tous les acteurs de l´industrie du fret aérien.

Activation e-AWB

L´e-AWB est un contrat de transport entre un expéditeur/transitaire et une compagnie aérienne. Grâce à l´e-AWB, il n´est plus nécessaire d´imprimer, de traiter ou d´archiver une LTA en version papier. » Le contrat revêt une valeur légale grâce à une combinaison de statuts électroniques :
  • Le message FWB envoyé par le transitaire à la compagnie aérienne ;
  • Le message FSU/RCS envoyé en retour par la compagnie aérienne au transitaire.

Quels sont les avantages ?

Une chaîne logistique plus rapide

Des temps de transit de la chaîne logistique plus rapides : la possibilité d´envoyer les documents d´expédition électroniques avant la marchandise elle-même peut réduire les temps d´opération du secteur.

Des économies

Une réduction des coûts : le secteur du fret aérien dans son ensemble peut économiser jusqu´à 4,9 milliards de dollars par an.

Une plus grande précision

Une plus grande précision : autoriser la saisie de données électroniques au point d´origine jusqu´au message RCS réduit les retards d´expédition dus à l´entrée de données inexactes ou incohérentes.

Une sécurité accrue

Une sécurité accrue : les documents électroniques sont uniquement mis à la disposition des parties qui les réclament pour mener l´expédition à son terme.

La conformité réglementaire

L´e-Freight est conforme à toutes les réglementations locales et internationales relatives à la délivrance de documents et de données électroniques requise par les douanes, l´aviation civile et les autres autorités réglementaires.

Écologique

L´e-Freight est conforme à toutes les réglementations locales et internationales relatives à la délivrance de documents et de données électroniques requise par les douanes, l´aviation civile et les autres autorités réglementaires.

Plan d´action pour la mise en place de la dématérialisation

Étape 1 : Signez l´accord multilatéral e-AWB de l´IATA.

Étape 2 : Transmettez les données électroniques de la LTA ou de la sous-LTA transitaire

Étape 3 : Recevez l´avis d´activation de la part d´AFKLM

Étape 4 : Désormais, vous pouvez envoyer vos messages FWB/FHL

En savoir plus sur le plan d´action

e-Fast

La livraison e-Fast vous permet d´expédier des marchandises au hub KLM Cargo de Schiphol sans avoir besoin de documents d´accompagnement délivrés par le service concerné. Le transitaire envoie à la compagnie aérienne le message FWB (Cargo-IMP version 16) accompagné des informations e-Link relatives au voyage. Toutes ces informations sont prises en charge par les systèmes internes de KLM Cargo lorsque le transitaire présente la carte de la compagnie aérienne à la porte d´embarquement.

Premiers pas avec e-Fast

Les formalités administratives jouent un rôle important dans notre secteur d´activité, mais les documents papier peuvent être égarés, leur gestion fait perdre un temps précieux et leur empreinte écologique n´est pas négligeable. L´industrie du fret aérien doit donc passer au numérique en s´affranchissant des documents papier et en optant pour l´échange de données informatisé (ou Electronic Data Interchange - EDI).

  • Des messages électroniques plus précis et plus fiables
  • Une réduction des coûts grâce à laquelle le secteur de fret aérien dans son ensemble peut économiser jusqu´à 4,9 milliards de dollars par an
  • Écologique, e-Freight permettra d´éliminer plus de 7 800 tonnes de documents papier

Notre site Internet utilise des cookies
Fermer